le flacon, ce qu’on en dit


Le Flacon est un roman qui se passe sur une journée. Ce mardi matin, Madame est à sa toilette, aidée de sa servante Joséphine et, l’après-midi, a lieu l’habituelle réception mondaine où elle reçoit ses amies et le colonel. Par-delà la comédie sociale et ses petites vanités, se devinent de subtiles relations entre la vieille dame et sa servante, avec le colonel aussi. Jean-Paul Andrieux nous offre une écriture toute en vibrations et en non-dits. L’unité en est le parfum qui, d’un personnage à l’autre, diffuse délicatement ses touches. Un récit sensible, épuré, très maîtrisé. »

Marie-Hélène Prouteau Stéphan, Encres de Loire, 2013


Lire aussi l’œil de l’éditeur