gilles baudry

né en 1948 à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, est moine à l’abbaye de Landévennec, dans le Finistère, là où l’Aulne rejoint la mer. Son œuvre poétique est principalement publiée aux éditions Rougerie.

 

bibliographie sélective  :

Les questions innocentes, L’œil ébloui, 2017
Abbaye Saint-Guénolé de Landévennec, Naissance du blanc
, sur des pastels de Nathalie Fréour, Éditions Crer, 2016
Sous l’aile du jour, Rougerie, 2016
Demeure le veilleur, Ad Solem, 2013
Le bruissement des arbres dans les pages, Rougerie, 2013
Instants de préface, Rougerie, 2009
Nulle autre lampe que la voix, Rougerie, 2006
Versants du secret, Rougerie, 2002
Présent intérieur, Rougerie, 1998 (réédition 2017)
Invisible ordinaire, Rougerie, 1998
La porte des mots, Rougerie, 1992
La seconde lumière, Rougerie, 1990
Jusqu’où meurt un point d’orgue ?, Rougerie, 1987
Il a neigé tant de silence, Rougerie, 1985 (prix Antonin-Artaud)
La trame de la vie, Éd. Traces, 1972