les questions innocentes

les questions innocentes, gilles baudry

13,00

Qu’est le temps
s’il n’efface rien
et recouvre tout ?

 

Les questions, faussement innocentes, de Gilles Baudry n’appellent pas de réponses. Elles nous ramènent à l’essentiel, aux sources de la rêverie, de la création et du langage.

Tour à tour grave et espiègle, le poète pose la neige de sa voix sur la page. Un silence de nuages ponctue ses questions pareilles à des kôans dont la vertu est de nous habiter à l’état d’interrogation permanente.

A l’évidence, Gilles Baudry préfère l’aile au marteau, ce qui fait rêver à ce qui est asséné, la grâce de l’intuition, de l’image inattendue à la lourdeur des concepts.

L’étonnement est sa part. La nôtre : celle d’accueillir en soi le respir de ces pages comme autant d’appels d’air et de gages de légèreté.

2017 – 32 pages – 14 x 22 – isbn 978-2-9541432-7-9

l’auteur
voir 3 questions