fontaine, autobiographie de l’urinoir de marcel duchamp, de teodoro gilabert

15,00

2017 – 80 pages – 14 x 22 – isbn 978-2-9541432-9-3

  la fontaine en deux minutes

  les 7 premières pages

  l’extrait lu par yves arcaix

  la chronique d’amandine glévarec

  les avis/chroniques/lectures

  la bio/biblio de teodoro gilabert

Cent ans après le refus de son exposition à la Société des artistes indépendants de New York, l’urinoir de Marcel Duchamp se raconte…

« Je voyais mal monsieur Duchamp fabriquer un urinoir en faïence dans son studio. Ah oui, je parle beaucoup, mais j’ai omis de me présenter. Je suis un urinoir — certains grossiers personnages disent une pissotière —, un modèle à dos plat Bedfordshire, très classique, fabriqué par la J.L. Mott Iron Works, à Trenton, dans le New Jersey. J’étais manifestement devenu une œuvre d’art, grâce à cet homme héroïque venu de France en évitant les torpilles des sous-marins allemands pour me libérer de mon showroom de la 5e avenue. »


Catégorie :